Si vous voulez devenir écoutant et que vous avez la disponibilité nécessaire, n'hésitez pas à poser votre candidature en vous adressant à l'association régionale la plus commode pour vous.


Il faut avoir 25 ans minimum pour postuler en tant qu'écoutant (sauf expérience particulière, à expliciter dans la demande de candidature)

S.O.S Amitié  ne fonctionne que sur la base du bénévolat et ne propose aucune activité salariée.
 

L'écoute ne s'improvise pas et nécessite une compétence.

  • Offrir bénévolement sa présence, son temps, sa patience, sa tolérance ;
  • Accueillir le mal-être et la souffrance de l'autre, respecter son rythme, son volume sonore, son discours ;
  • Se décentrer de soi, pour se centrer sur lui, être là, simplement ;
  • Chercher à desserrer l'angoisse de l'appelant en lui permettant de retrouver sa propre initiative.

Être non-directif, selon les concepts élaborés par Carl Rogers :

empathie, neutralité bienveillante, préjugé favorable et inconditionnel.

Conserver l'anonymat appelant/écoutant, qui restitue à l'être humain son espace de parole, son appartenance à une société, à un mode de vie et à une naissance. Cette compétence requiert un état d'être et nécessite un apprentissage. On ne devient écoutant qu'après une sélection rigoureuse et une longue formation.

Le recrutement

Le recrutement comprend, outre une information précise sur l'association, des entretiens destinés à mesurer la qualité d'écoute du candidat et son équilibre émotionnel.

La formation

Elle s'échelonne sur plusieurs mois, soit environ 80 heures. Elle est assurée par des psychologues, des psychanalystes et des écoutants expérimentés. Elle comporte une formation théorique et des mises en situation.

  • L'écoutant stagiaire doit mesurer l'effet de certains appels douloureux sur sa propre personne et affiner ses qualités d'accueil, de tolérance et d'empathie.
  • Un bilan est fait régulièrement entre les formateurs et le candidat, afin d'examiner les difficultés qu'il rencontre.
  • En fin de formation, il est décidé ou non, en accord avec le stagiaire, de son entrée dans l'association comme écoutant.

Ecoute et supervision

La supervision est le moyen retenu par S.O.S Amitié pour maintenir la qualité du service rendu. Comme cela se pratique dans certaines professions - personnels soignants et travailleurs sociaux, par exemple - la supervision à S.O.S Amitié est le moment où un groupe d'écoutants se réunit autour d'un professionnel - psychiatre, psychologue, psychanalyste.

  • En ce lieu, avec le soutien de ses pairs et du professionnel, l'écoutant va pouvoir remettre son écoute en question, faire part des difficultés qu'il rencontre et, ainsi, préserver et améliorer sa capacité à écouter.
  • Une séance de supervision dure deux heures, une à deux fois par mois. Elle a un caractère obligatoire et s'impose donc à chaque écoutant tout au long de son parcours à S.O.S Amitié : il n'y a pas d'écoute sans supervision.

La charte éthique Les principes éthiques de l'écoute pratiquée à S.O.S Amitié sont présentés sous la forme d'une "Charte" déontologique qui est le texte de référence de tous les écoutants. Lire ici