Nous écoutons par téléphone, et nous offrons aussi la possibilité d'échanges par transmission électronique (les mels) et par messagerie électronique instantanée (le chat).

La souffrance des appelants ne se soumet pas à des restrictions sociales, aussi nous cherchons en permanence à renouveler et à étoffer notre équipe pour nous rendre capable d'accueillir les paroles des personnes en difficulté sur une plage horaire la plus large possible.

Notre effectif nous permet aujourd'hui d'être présents environ 75% du temps. Nos heures d'écoute sont réparties selon les possibilités personnelles parmi chaque jour de la semaine, y compris les jours de repos et les jours fériés, sur la totalité des 24 heures dont bien sûr la nuit.

L'écoute est une perpétuelle improvisation pour nous adapter aux tempéraments des personnes qui tentent de retrouver un peu de bien¬être auprès de nous. Cela nécessite une ouverture d'esprit qui suppose bien sûr des capacités humaines particulières, mais aussi une formation appropriée pour laquelle nous avons recours à des psychologues motivés.

La formation initiale comprend une trentaine d'heures de "cours théorique" et une trentaine d'heures "d'expérimentation pratique".

La formation continue comprend au moins deux heures par mois et la participation à des groupes divers selon les besoins et envies de chacun.

 

Le service d'aide par l'écoute

S.O.S Amitié est une association "reconnue d'utilité publique", dont l'objectif premier, mais non exclusif, est la prévention du suicide.

Ouvert à la parole de toute personne en état de crise, S.O.S Amitié offre une aide sous la forme d'une écoute attentive et sans idée préconçue.

 

Le TÉLÉPHONE est le premier moyen choisi pour répondre à l'urgence des situations. S.O.S Amitié s'engage à respecter l'anonymat de la personne, celle qui appelle et celle qui écoute. Tout autre moyen technique utilisé répondra à cet engagement.

S.O.S Amitié met tout en œuvre pour assurer une présence et une disponibilité dans tous ses postes d'écoute, 24 heures sur 24, du 1er janvier au 31 décembre.

L'écoute est non directive. Elle est centrée sur la personne qui appelle S.O.S Amitié. Elle vise à desserrer son angoisse. Elle tente de lui permettre de clarifier sa situation et de retrouver sa propre initiative.

Elle est assurée par des bénévoles, respectueux de la personne qui appelle, quels que soient ses origines, ses convictions, son comportement.

Cela implique que S.O.S Amitié soit indépendant de tout mouvement politique, confessionnel, idéologique, social ou caritatif.

Les permanences d'écoute sont assurées en un lieu anonyme, réservé à cet effet. Le caractère confidentiel des propos et l'anonymat des écoutants sont les impératifs absolus du service qui tendent à favoriser la libre expression de celles et ceux qui appellent S.O.S Amitié.

L'écoutant

La qualité de l'écoute individuelle s'enracine dans un travail d'équipe. Être écoutant requiert des aptitudes. Il y a donc nécessité de sélection et de formation.

La SÉLECTION a pour objet de s'assurer :

  • de l'aptitude du candidat à l'écoute,
  • de ses dispositions à travailler en équipe,
  • de sa faculté de remise en question personnelle, indispensable à l'exercice de la fonction.

Le RECRUTEMENT large et varié, puisant dans tous les milieux de la société, constitue un facteur d'équilibre de l'association.

La FORMATION INITIALE, dont les objectifs sont définis par l'association, est indispensable et obligatoire. Elle est organisée en groupe, avec des formateurs qualifiés.

Elle est centrée sur les critères essentiels de S.O.S Amitié : anonymat et non-directivité dont elle intègre la pratique dans une écoute de qualité.

Au terme de la formation initiale, le candidat précise son engagement, en accord avec les exigences du service :

  • assurer une écoute fréquente et régulière,
  • participer obligatoirement aux partages supervisés,
  • participer avec assiduité à la formation continue,
  • contribuer à la vie de l'association.

La FORMATION CONTINUE mise en place par l'association s'impose en permanence à l'écoutant comme un besoin et une nécessité. Elle est effectuée en situation, avec les apports théoriques jugés utiles.

L'écoutant s'oblige à une évaluation régulière de son parcours. Selon les modalités fixées par l'institution, et au moins tous les quatre ans, il participe à une réflexion quant à la poursuite de son activité d'écoutant.

Ecoute, Solidarité, Société

Phénomène de société, les moyens de communication se développent sans cesse et, paradoxalement, l'individu – en l'absence d'une écoute de sa parole – est plus que jamais confronté à la solitude.

Cette situation engage S.O.S Amitié et ses membres à promouvoir une attitude d'écoute mutuelle au sein de la société.

Dans le respect de son éthique, S.O.S Amitié est proche de toute forme d'aide mettant en œuvre l'écoute désintéressée de l'autre. S.O.S Amitié participe à la réflexion sur les problèmes psychologiques et sociaux de son temps et développe des échanges aux niveaux régional, national et  international, notamment au sein de l'UNPS (Union Nationale pour la Prévention du Suicide) et de l'IFOTES (International Federation of Telephone Emergency Services).

 

Nos partenaires associatifs

Merci aux structures qui nous accueillent ou nous appuient pour des actions complémentaires.